Il m’aura fallu 6 mois pour le lire (enfin, ça comprend une grosse pause de 4 mois au milieu, pour cause de projets associatifs & Co). Et comme tous les résumés de ce livre que vous trouverez sur le net, je ne peux que vous le conseiller.

gtd

S'organiser pour réussir, traduction de Getting Things Done de David Allen

Certes, certains conseils (pour ne pas dire la majorité) relèvent du bon sens. Mais les énoncer ne fait pas de mal et permet de se remettre en question… A d’autres moments, on est conforté dans nos propres méthodes d’organisation. Mais dans tous les cas, on prend conscience de l’importance de bien penser son organisation.

Le premier principe, un peu magique, consiste à réaliser une action dès qu’elle se présente si elle met moins de 2 minutes à être accomplie. C’est impressionnant comment ce conseil tout bête peut faire gagner un temps fou. Sur les mails par exemple… Souvent, on reçoit un mail avec une simple question… On le lit, et on le met de côté en se disant qu’on y répondra plus tard. Et plus tard, bien plus tard, on se décide… on ressort le mail, on le relis à nouveau… et on y répond enfin… Si dès la première lecture, on y avait répondu, on aurait gagné un temps fou… et une préoccupation en moins. Appliquer ce principe fait vraiment gagner un temps fou !

Egalement, l’auteur explique pourquoi il est indispensable de se libérer l’esprit en faisant des listes pour nos différents projets et préoccupations… Une fois notre esprit libéré de tout ça, on se sent bien mieux… on n’a plus la peur d’oublier quelque chose… Bref, ça repose (ça, je vous l’accorde, inutile de passer 6 mois à lire un bouquin pour apprendre ça… on est nombreux à faire cela de façon naturelle… mais lisez la suite ;)

Une fois le principe de liste mis en forme, il faut ressortir pour chaque projet la « première action à faire » . Noter des listes de projets finalement ne fait pas avancer grand-chose… mais si pour chacun, on note la prochaine tache à exécuter, là, on fait vraiment avancer les choses ! Ce principe s’applique tout le temps, et permet vraiment de clarifier les choses et de savoir où l’on va ! Sans compter que c’est plus motivant !

Et un principe, finalement en pré requis de tout ça… il est important de penser son système d’organisation, d’en faire un système de confiance, où l’on sait que, si on y met une note, elle ne va pas s’égarer ! Fini les dizaines de bouts de papiers griffonnés qui traînent à droite à gauche… une centralisation de l’ensemble permettra de s’y retrouver et d’avoir confiance en son système.

Dans les quelques points négatifs du livre… L’auteur se fait un peu trop souvent mousser… « Quand je formais un dirigeant d’une énooooorme multinationale… », et fais un max de pub pour ses séminaires. C’est un peu lassant à la longue. Sans compter le nombre de répétitions… Certes, ça permet de faire rentrer le principe… mais la même chose en 2 fois moins de page était largement possible.

Sur la méthode elle-même, il faut bien sur la lire avec un esprit critique, et l’adapter à ses besoins (une partie d’ailleurs, si elle est appliquée à la lettre, couterait bien chère en papier ^^ à marquer chacune de ses idées sur une différente, on a tôt fait de passer un bloc…). Mais dans tous les cas, l’ouverture d’esprit que la lecture de ce livre provoque est vraiment intéressante !

Pour finir, une citation lue sur le blog C’éclair :

 » Enfin il peut être utile de faire une diète de GTD de temps à autre pour se renouveler l’esprit et prendre du recul. A plus forte raison lorsqu’on traverse une phase de basse activité. Car après tout, la méthode a été développée pour les personnes à hautes responsabilité qui ont un agenda bien rempli. Et si on n’est pas très occupé et que ce n’est pas une gêne d’avoir à l’esprit le peu de choses qu’on doit faire, alors pourquoi chercher à se soulager avec la méthode GTD? « 

Et bien sur, le lien vers le blog d’Olivier Roland , qui m’a fait découvrir ce livre, et aussi, le concept de Personal MBA – bon, à ce rythme de lecture, si je veux me faire un PMBA, il va me falloir 30 ans ^^ Mais j’ai quand même des idées pour de futures lectures… Probablement les 2 livres dont Olivier Roland parle dans cet article sur le blog Envie d’entreprendre.

Be Sociable, Share!
Trackback

no comment untill now

Sorry, comments closed.